Posté le 7 février 2024 par La Rédaction

Nous continuons cette série aujourd’hui avec la rencontre d’Anne-Claire THIBAUT-JOUVRAY et Jérôme JOUVRAY !

Anne-Claire et Jérôme sont auteurs, dessinateur et coloriste de BD sur Lyon, mais Jérôme est originaire d’Oyonnax ! Pour eux, c’est le couple qui est arrivé en 1er, en 1993, alors qu’ils étaient étudiants. Après 5 ans d’études aux Arts Déco à Strasbourg ensemble, ils se sont installés à Lyon, mariés et ont créé (avec Olivier, le frère de Jérôme) l’atelier dans lequel ils travaillent depuis, le tout en moins de 2 mois !

Pourquoi vivre et travailler ensemble ? « J’étais un peu à la bourre pour faire les couleurs d’un de mes albums donc je lui ai demandé un coup de main » explique Jérôme. « J’avais fait une formation dans le design aux Arts Déco » précise Anne-Claire. « Sur le bouquin suivant, je lui demandé un coup de main plus important, puis de coup de main en coup de main, on a mis nos deux noms sur la couverture ! ». « C’est surtout qu’il est nul en couleurs et qu’il avait besoin de quelqu’un de qualifié ! » répond Anne-Claire (éclats de rire).

Le secret pour que cela fonctionne ? « Mais ça ne fonctionne pas ! On fait semblant pour faire tenir le couple ! (rires) Ça fonctionne parce qu’on ne travaille pas exclusivement ensemble : on a d’autres projets avec d’autres personnes, en plus de nos projets communs. »

Le plus difficile ? « On ne fait que parler de travail et d’argent ! Tout augmente sauf nos prix de planches ! On pensait qu’en vieillissant, on serait mieux payés, mais ce n’est pas le cas. Derrière ces sujets de travail, qui devraient n’être que des sujets joyeux de création, il y a cette inquiétude qui plane sur nos projets. D’autant que nous sommes les deux sur les mêmes projets, avec des enfants. On est les deux sur le même bateau et s’il y a un souci, on coule ensemble ! ».

Le plus sympa ? « Ce sont les temps de recherches et d’écriture en commun ! Ecrire à deux, c’est un ping-pong d’idées et d’échanges, on rigole beaucoup ! On écrit souvent en voiture, quand on monte à Oyonnax, on a 1h15 de route : Anne-Claire conduit, j’ai l’ordi sur les genoux et on créé ! ». Où est-ce qu’on se dispute le plus ? « On a peur que ce soit par la faute d’une interview comme celle-ci que notre couple s’engueule ! (rires). Au travail, on est sages, car on est entourés de 8 autres personnes à l’atelier. C’est donc à la maison que ça arrive quelques fois, sur les sujets du quotidien, rarement au travail… sauf sur la couleur violette qu’Anne-Claire met partout sur mes dessins alors que je déteste le violet ! (rires) »

Une anecdote ? « Quand on est en festival tous les trois avec mon frère Olivier » indique Jérôme. « Oui, les gens me prennent pour leur sœur ! (rires) » précise Anne-Claire. « Mais quand ils comprennent, ils ne parlent plus de notre BD mais de comment on vit en travaillant ensemble ! ».

Didier FLORE