Posté le 28 novembre 2023 par La Rédaction

Jamais, au cours des cinq ans de sa formation en production horticole, Leslie Saillard n’a soupçonné les nombreux bienfaits des plantes qu’elle manipulait pourtant tous les jours. Lors d’un stage à Berlin, plus tard auprès d’une professionnelle, elle découvre puis conforte son choix d’étudier la naturopathie. En 2017, elle intègre l’école de Longwy-sur-le-Doubs pour un an. Un an chargé, rythmé par des cours en anatomie, mécanique du corps et techniques thérapeutiques… Un an d’introspection, aussi, dont Leslie et l’ensemble des apprenants s’emparent pour résoudre leurs propres problématiques. « Il y a autant de naturopathes qu’il y a de personnes qui exercent ; chacun donne un sens à sa pratique… » Leslie, fonde la sienne sur une conviction : « Tout ce dont on a besoin pour être en forme est à portée de main ». Ainsi préconise-t-elle d’intégrer à son alimentation des plantes et épices – de tous les jours – correspondant aux affections déclarées. « L’ail, pour soulager les problèmes circulatoires, le basilic, qui est un excellent antispasmodique, le persil pour l’élimination, le romain comme antiviral… Également la cannelle en poudre, qui diminue l’absorption des sucres (idéale pour les diabétiques) ou les graines de fenouil contre les troubles digestifs. » Que d’alliés à intégrer facilement dans son assiette. « À partir de la séance d’anamnèse, je définis un terrain, une sorte de profil, et donne un maximum de conseils. » Elle accompagne, aussi, avec deux techniques en complément : le magnétisme et l’access bar. Soit l’apposition de doigts sur 32 points autour du crâne pour soulager les maux physiques et émotionnels. « Parce qu’on n’est pas que ce qu’on voit… C’est un travail au long cours. Un vrai mode de vie, plutôt qu’une thérapie. »

Leslie Saillard – 06 43 83 61 89
Au spa L’Or est ma beauté chaque mercredi
Sur rendez-vous à domicile (Oyonnax et 30 km alentour)