Posté le 28 août 2021 par La Rédaction

À 24 ans, Thibault Berthaud connaîtra son troisième club en professionnel. Après un passage à Bourg-en-Bresse lors des saisons 2017-2019 puis à Angoulême lors des deux précédentes saisons, il s’est engagé au printemps avec le club du Haut-Bugey. « C’est Joe El Abd qui m’a contacté pour venir ! J’ai vraiment le souhait de revenir dans la région et retrouver un club de haut niveau afin de jouer les phases finales de Pro D2 ». Les défis seront immenses pour le joueur cette saison : en plus de bien s’intégrer au groupe et au projet de jeu du club, il doit vouloir progresser en mêlée et enchaîner les matchs après un passage compliqué en Charente lié à une blessure et un club, Soyaux-Angoulême, qui avait connu des difficultés sur et en dehors du terrain au cours du cru 2020-2021. Il fera néanmoins 31 apparitions sous le maillot d’Angoulême. 
Originaire de Villefranche, Thibault Berthaud a débuté le rugby sur ses terres, au sein du Rugby Club Belleville Beaujolais, un club qu’avait également fréquenté son père. Le jeune homme avait essayé le rugby petit avant de le délaisser pour d’autres sports et d’y revenir vers l’âge de 11 ans pour ne plus le quitter. Un entraîneur le mettra « très rapidement au poste de pilier. Un poste qu’il apprécie aujourd’hui pour « la mêlée, la technique et le travail de l’ombre ». En quelque sorte, le combat que l’on doit mener ». Plus jeune, il admirait Danes Coles, le talonneur des All- Black et avait été en internat à Villefranche avec Thomas Laclayat et Sacha Zegueur.

« J’apprécie le poste de pilier
pour la mêlée, la technique
et le travail de l’ombre »

Le joueur est aussi connu pour avoir joué sous les couleurs de l’Union sportive bressane Pays de l’Ain, club qu’il avait rejoint à 17 ans après être arrivé à Bourg-en-Bresse pour des raisons estudiantines. « Je ne sais pas encore comment je vais aborder les derbies avec Bourg. On nous a juste dit que c’était un gros match mais franchement, je n’y pense pas trop ». Le joueur, qui a été en préparation avec le groupe tout l’été, devra maintenant intégrer la rotation et sera en concurrence avec l’une des révélations de la saison dernière au poste de pilier droit, son ancien camarade d’internat Thomas Laclayat.