Posté le 20 juin 2022 par La Rédaction

Derrière le compte Instagram « Le garçon aux yeux verts », se cache un mannequin. Pas n’importe lequel, un mannequin d’origine oyonnaxienne : Clément Rudnicki. Né à Bourg-en-Bresse, le jeune homme de 27 ans a grandi à Oyonnax. Il a passé sa scolarité au collège Ampère et au lycée Paul-Painlevé. Un adolescent lambda… jusqu’à ses 16 ans. À cet âge, il découvre le monde de la photo en commençant les shootings. Il crée un book en ligne et est rapidement contacté par des agences pour des offres en France. Mais ses parents ne sont pas forcément d’accord qu’il intègre ce milieu où « il est compliqué d’en vivre ». Alors, Clément Rudnicki reprend la route des études. En master, il se passionne à nouveau pour ce monde et recommence les shootings photos. Cette fois, il va même plus loin : il participe à des défilés.

Actuellement, Clément Rudnicki vit sur Nice, mais est très souvent en déplacement. Il a intégré trois castings : Révélations des étoiles, Egeri Tour et Top Model Europe. En octobre 2022, il doit s’envoler pour Miami pour participer à l’événement World of Model. Il attend également la reprogrammation du championnat mondial, organisé à Las Vegas et reporté à cause du Covid. Et il ne s’arrête pas là. Il est aussi figurant pour un jeu vidéo conçu pour les smartphones, et collabore avec des marques de sport, de lunettes de luxe et de prêt-à-porter.

Quotidiennement, Clément Rudnicki publie du contenu pour ses 33 000 abonnées. « Je ne fais que dévoiler mon quotidien, raconte-t-il humblement. Je n’aurais jamais pensé en arriver là. L’élément déclencheur a été la création de mon compte Instagram. Au début, je ne faisais que parler du bassin oyonnaxien et ses alentours, finalement ça a bien marché. » C’est l’une de ses abonnées qui l’a inscrite au casting Révélations des étoiles, sans le lui dire. « Les gens qui me suivent me donnent envie de continuer. » Lui ne se considère pas comme influenceur et ne veut pas être affilié à cette mauvaise image des réseaux sociaux. « Je veux montrer que l’on peut y arriver même si l’on vient d’une petite ville. »