Posté le 19 novembre 2021 par La Rédaction

Faire-part, papeterie, tote bags, Marine Egraz personnalise toutes sortes d’objets sous les traits de son crayon. Installée à Longchaumois, l’illustratrice travaille depuis chez elle sur ses diverses créations. Son « petit objet magique » : la veilleuse. Une idée que lui a soufflé son ami Bruno, layetier à Lajoux. Et quand elle ne dessine pas, Marine Egraz propose des stages pour enfants et des ateliers pour les adultes, en extérieur ou au centre culturel Aragon à Oyonnax. Depuis son passage dans l’émission Échappées belles il y a deux ans, son activité ne cesse de se développer. 
Mais comment a-t-elle commencé ? « Je suis fille unique donc j’étais souvent seule, c’est comme cela que je m’occupais. » En 2015, elle décide de faire de sa passion, son métier. Petit à petit, elle réduit ses heures de travail dans un bar de Saint-Claude, pour se concentrer sur cette activité. « Je ne me suis pas lancée en me disant que j’allais écrire des histoires », poursuit-elle. « J’ai déjà illustré des contes mais je suis moins à l’aise qu’avec mes objets. » Mise à part sur les marchés, elle vend aussi ses articles en ligne et les livre partout en France, parfois même en Suisse. 

Facebook : Marine Egraz
Illustrations Instagram : Marine.egraz http://www.marineegraz.com