Posté le 4 avril 2024 par La Rédaction

Comme les fleurs, l’amour bourgeonne aux beaux jours. « C’est la saison des mariages qui commence » confirme Clémentine dans sa boutique, rue Anatole-France à Oyonnax. La professionnelle propose des prises de vue au studio, notamment pour les photos d’identité ; mais également des shootings et de l’événementiel.

dsc1192 copy

dsc7593 copy

Accompagner les mariés

« La plupart du temps, c’est la première fois qu’ils se marient, décrit Clémentine. Ils ne savent pas par où commencer ni comment s’y prendre. » Une étape parmi les nombreuses dans la longue préparation d’un mariage. Aussi la photographe soumet-elle aux amoureux plusieurs propositions pour un choix plus aisé. Quatre forfaits, avec en tronc commun la séance en duo, la mairie et les groupes plus, selon les envies, l’église, le vin d’honneur, la déco et l’habillage de la mariée. Clémentine a par ailleurs conclu un partenariat avec la fleuriste Florescence donnant droit à une réduction de 5 % sur le total.

« J’ai besoin de connaître le déroulé de la journée, assure Clémentine, présente sur chaque temps fort de la journée. Je ne suis jamais loin des mariés ! » Notamment pour immortaliser leur amour dans le cadre du shooting couple : « Il y a de beaux endroits dans la ville et aux alentours : parcs, cascade… » Bien sûr, les mariés peuvent soumettre leurs idées. « Mais il faut garder en tête que pendant la séance, les invités sont seuls ; c’est mieux de rester à proximité, pour ne pas excéder l’heure d’absence. » Voire d’anticiper la séance avant que les invités n’arrivent pour la cérémonie. 

dsc3322 copy 2

dsc3873 copy

dsc7824 copy

mariage chloe et morgan

dsc1095 copy

dsc2402 copy

« Au moment des photos, les mariés sont souvent un peu gênés« , décrit Clémentine qui sait, par ses mots et astuces, inviter à la pose ou à l’échange de regards qui détendra et rendra sa complicité au duo. La photographe suit chaque étape du mariage en veillant à capter les émotions de chacun. « Il faut être très attentif et ne manquer aucune action ! » Faire preuve aussi d’assez de discrétion pour ne pas figer les personnes dans l’objectif. Au trop rodé, Clémentine préfère le naturel. Le spontané. Le pris sur le vif. « C’est le plus beau ! » Elle réussit quel que soit le lieu, quelle que soit sa configuration, à trouver ses marques et faire mouche. « Il n’y a pas forcément besoin de repérage.« 

Clémentine se déplace évidemment avec la panoplie consacrée. Deux appareils au cas où un lâche, un flash, des batteries et cartes mémoire en quantité : « Il ne faut pas se louper !« 
Un mois suffit à la professionnelle pour livrer aux mariés l’intégralité des photos en format numérique. « À eux, ensuite, de choisir celles qu’ils préfèrent pour les tirages.« 

dsc9780 copy

dsc2492 copy

dsc2624 copy

dsc3885 copy

dsc8796 copie

Les baptêmes aussi

Clémentine couvre tout type d’événement. Y compris le passage des familles à l’église pour baptiser leur enfant. « Comme pour le mariage, je propose plusieurs forfaits. » Avec la possibilité d’un shooting bébé au studio en complément. « Généralement, on veut surtout des photos du moment où l’enfant est baptisé. » Soit dans l’église, pour la bénédiction du prêtre et la remise de la gourmette ; et dehors, avec parents, parrain, marraine et grands-parents.

dsc3974 copy

dsc3891 copy

dsc3964 copy