Posté le 7 septembre 2022 par La Rédaction

C’est un nouveau rendez-vous que lance pour cette rentrée Marie Rigaud, l’organisatrice du Printemps de Pérouges. Après le succés de son édition estivale avec près de 50 000 spectateurs, record battu, Marie propose de prolonger son Printemps en septembre pour une édition inédite du festival au château de Chazey-sur-Ain sous le chapiteau de cirque. Au programme : cabaret, humour, jazz, spectacle pour enfant… Découvrez ci-après le programme.

• Jeudi 22 septembre (20:30), Didier Gustin
Soirée cabaret
Dans un esprit de music-hall, une soirée cabaret avec Didier Gustin, l’un des imitateurs/chanteurs les plus talentueux de sa génération.
Château de Chazey-sur-Ain • 35 €

• Vendredi 23 septembre (19:00), Marie Rigaud + Thomas Angelvy
Jazz & stand-up
Début de soirée avec, au micro, Marie Rigaud, qui sera accompagnée par un groupe de jazz lyonnais, le temps d’un apéritif dans une ambiance cabaret, guirlande, sous le chapiteau de cirque… Puis une soirée stand-up/humour.
Château de Chazey-sur-Ain • 25 €

• Samedi 24 septembre (20:00), Dirty Deep
Soirée blues
En première partie : Thomas Schoeffler nous emmène dans un univers musical qui prend aux tripes en renouant avec ses amours rock et grunge de jeunesse. Ensuite, les Dirty Deep mettent en valeur leur incroyable musicalité, leur sens de l’harmonie d’une manière brute et réconfortante.
Château de Chazey-sur-Ain • 35 €

• Dimanche 25 septembre (10:30), Ivanna Orlova
Danse avec les bulles
Un incroyable spectacle inattendu aussi bien pour les enfants que les adultes. Les bulles de savon d’Ivana sont magiques. Elle les apprivoise, peut en faire des petites, des rondes, mais aussi des carrés. Attention de ne pas vous faire manger par une immense bulle de savon.
Château de Chazey-sur-Ain • 12/9 €

Infos et billetterie : www.festival-perouges.org

50 000 spectateurs au Printemps de Pérouges !

Pour son 25e printemps, le Festival de Pérouges a battu son record de fréquentation. « Nous frôlons les 50 000 spectateurs. Avec une soirée historique à guichets fermés, le soir de Sting », confie l’organisatrice Marie Rigaud, fière que le polo club de Saint-Vulbas (lieu des concerts) soit désormais ancré dans les esprits, comme un lieu 100% festival et adapté à l’expérience musicale estivale.
Marie Rigaud souligne encore les soirées magiques avec Cabrel ou Vianney, mais aussi le regret d’avoir dû annuler le concert du groupe américain Kiss en raison du violent orage tombé sur la Plaine de l’Ain.